La ville sans limite

Publié le par gaylor 有琴固


Shanghai est une ville immense, je dirais même tentaculaire par ses dimensions, le nombre d’habitants et ses buildings. C’est une ville sans fin et sans limites.

 Imaginez-vous une ville qui ferait la moitié de la région parisienne, surpeuplée ou même en vous promenant à 3heure du matin dans les rues les plus exigües et tordues, vous pouvez croiser quelqu’un. A Shanghai vous n’êtes jamais seul dans la rue (c’est même l’une des villes les plus sures au monde). Imaginez des tours de logements avec un standard de 28 étages en général (et surtout le nombre de personnes qu’elles peuvent abriter).

Même en vous hissant au sommet des 492 m de la World Financial Center (qui est la plus haute tour de Shanghai, une nouvelle bien plus haute est déjà en début de construction ; plus de 600m de haut) vous ne pouvez discerner la fin de la ville ou bien même reconnaître ses anciennes limites. Shanghai est ville où l’on construit sans cesse, ou le moindre bâtiment démoli est vite remplacé par un autre.

Tout en étant une mégapole extraordinaire, on ne ressent pas dans cette ville l’étouffement et la surdensité comme ça peut être le cas à Hong Kong. Les tours sont tellement espacées les unes des autres qu’on ne ressent aucune oppression physique, même les claustrophobes s’y sentiraient bien. La densité est largement inférieure à Paris (eh oui, presque 20 fois moins d’habitant au km² !!!).  D’ailleurs en visitant Shanghai, on se rend compte, malgré le boom économique de cette ville, il reste encore d’immenses parcelles libres ou en chantier et les parcs sont à l’échelle de cette ville (tout simplement immense).

Une bonne idée pour mieux se rendre compte des dimensions de cette ville est d’aller faire un petit tour au musée d’urbanisme à People Square ou une salle entière du musée soit plus de 1000m² abrite une maquette immense d’une partie de la ville (sérieux, mais vraiment immense, à coté la maquette de la ville de Paris au pavillon de l’arsenal fait pitié). Cette maquette est tellement grande, qu’elle est observable sur deux niveaux et depuis une mezzanine (rien que ça).

Contrairement à Londres (j’y ai vécu 9 mois d’où la comparaison)où l’on retrouve très peu d’arbres et de végétations dans la ville (excepté dans les parcs), à Shanghai presque toutes les grandes artères sont plantées, ce qui redonne une échelle plus humaine à cette ville.

Voici quelques chiffres qui font réfléchir (source Wikipédia).


  Shanghai

Paris (Intramuros)

Ile de France

Population 18 870 000 (2006) 2 181 371 (2006) 11 671 585 (2006)
Superficie (km²) 6 340 105,40 12 011
Densité (hab/km²) 2 804 20 696 971






 


Publié dans Balade Culturelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christelle Lasa 11/02/2009 21:04

Oh Mé yà tro de Tour on voi Plu riien Mé sa doi etre beau mdr!!

gaylor 有琴固 13/02/2009 05:29


Oui y a vraiment un paquet de tours. Mais on s'y habitue vite. Tu le verras par toi même le jour où tu viendras nous voir.