J'ai fais le trottoir

Publié le par gaylor 有琴固



N’allez pas trop vite en besogne, je n’ai pas fait le trottoir dans le sens où les plus pervers d’entre vous pourrez penser. Je vous explique le micmac.


Shanghai compte un nombre impressionnant de taxi, c’est même l’un des meilleurs moyens de locomotions, à la fois peu cher et rapide, enfin ça dépend des heures. En effet, il vous suffit juste de lever le bras et hop vous voilà déjà parti pour une nouvelle destination (mais il faut tout d’abord réussir à se faire comprendre par le chauffeur ce qui n’est pas une mince affaire).


Mais il arrive aussi certains après midi notamment, aux heures de pointe ou le soir (apres une petite sortie en boite ou un resto entre amis) lorsque vous décidez de rentrer chez vous et qu’il ne vous reste plus que le taxi comme seul moyen transport, plus aucun taxi de libre ne se présentent. Y’a même des chauffeurs qui refusent de vous prendre alors qu’ils n’ont personne en course. 


Vous vous retrouvez donc comme un con sur le trottoir à vous battre mutuellement (avec tout les chinois du coin, en vous positionnant le mieux possible sur la chaussée, quitte à vous mettre 1m devant eux) dès que vous apercevez le moindre véhicule ressemblant à un tacos.


Chaque client opte pour des tactiques différentes. Il y a ceux qui comme moi campe sur le trottoir en levant désespérément le bras (j’ai failli me faire une tendinite la dernière fois), ceux qui se mettent carrément sur la route près à se jeter sous les roues du premier chauffeur, ceux qui vous grillent votre position sur le trottoir en se plaçant juste devant vous et les derniers rentrent tout simplement à pieds.


En définitive on se retrouve tous à faire le trottoir et à se battre pour avoir un client… euuuuhhh je voulais dire un taxi.

Publié dans Premier pas en Chine

Commenter cet article

virg 26/01/2009 10:26

un peu comme certains soirs a Paris !!!

gaylor 有琴固 28/01/2009 11:38


ah non, c'est pire qu'a Paris!!!