La rue des antiquaires

Publié le par gaylor 有琴固


Dans son lot de marché, Shanghai n’a pas fini de me surprendre, en effet il y a le marché du faux (fake market), le marché du vol (auquel je ne suis pas encore allé), le marché aux tissus, le marché de la soie (où vous pouvez faire des vêtements sur mesure) et … le marché des antiquaires sur la Dong Tai Lu.

Comme dans tous les marchés, tout se négocie (d’ailleurs celui qui ne négocie pas en Chine passe pour le pigeon de service), les amoureux des vieilles breloques poussiéreuses trouveront leur bonheur. Par contre faudrait  tout de même vérifier la véracité des produits car en Chine tout est fake. Une statue soit disant antique de l’époque XY des mings, pourrait tout simplement être une pâle copie qui plus est fabriquée industriellement car tous les stands proposent à peu près les même produits. Donc ne vous arrêtez pas trop longtemps devant ces stands où vous risquez de vous faire happer par les vendeurs qui essaieront à tout prix de vous vendre le dernier bouddha à la mode.


Publié dans Premier pas en Chine

Commenter cet article