Shanghai Concert hall

Publié le par gaylor 有琴固


Si le mot émotion ne vous est pas encore familier, dans ce cas ça veut dire que vous n'avez jamais eu l'occasion d'assister à un concert philarmonique.

 

Shanghai est la ville de tous les possibles, tout ce que l'on fait en occident est facilement retrouvable ici (sauf les paquets de pâtes Panzani, ça par contre ça me manque). Ces bon shanghaiens on réussi à faire déplacer tout un orchestre philarmonique (de la Hague,Pays Bas) à Shanghai par le simple coup d'une baguette magique... Ok, ok, la ville les a simplement invités à se produire au Shanghai Concert Hall à People Square.

 

N'ayant jamais assisté à un tel évènement, mon passe-temps de la soirée était tout trouvé. Donc pour la modique somme de 280 yuans (environ 28€) pour une place en balcon, me voici propulsé à l'intérieur du concert. La salle n'étant pas totalement remplie, nous avons pu aisément changer de place et nous avancer au plus près du spectacle (la prochaine fois je prendrai les places les moins chères à 180 yuans). Vu qu'apparemment il est facile de changer de siège.

 

La salle était plutôt kitsch, avec des moulures dorées un peu partout, ça sentait le vieillot et le fake un peu partout (il faut se méfier de tout ce qui semble authentique en Chine). Pour un tel évènement, moi qui m'attendait à voir les chinois vêtus sur leur 31, eh bein ce ne fut pas le cas (pantalon mal taillé comme d'habitude et polo à rayures). J'ai bien fait de ne pas mettre une cravate. Ce n'est pas pour faire genre, mais il n'y avait que les laowais qui étaient correctement sapés.

 

Une fois l'orchestre installé tout de noir vêtu, il ne restait plus qu'à patienter jusqu’ à l'arrivée du El maestro, qui lui par contre était tout de blanc vêtu (on aurait dit Eddy Barclay à St Tropez).Par contre dès qu'il s'est mis à lever sa baguette et à diriger les musiciens, un son envoutant s'est propagé dans la salle. Même moi qui ne suit pas une personne émotionnellement sensible, je fut parcouru de vibrations par la qualité du son et de la prestation. J'ai frissonné. Harry Potter, l'apprenti sorcier et sa baguette n'aurait pas fait mieux. Les deux heures de spectacle sont passées à fond la caisse. Voir une cinquantaine de musiciens jouer tous dans un même mouvement à l'unisson, c'est top beautiful. En fermant les yeux le son réussissait à me faire rêver.

 

Bon ok j'arrête de jouer au lèche-cul. Conclusion c'était gééééénnniiialll!!!

Publié dans Balade Culturelle

Commenter cet article