Shanghai Golden Grand Prix

Publié le par gaylor 有琴固


Mais où étais tu donc mon cher monsieur Usain Bolt. Ce weekend on s'est rendu au Shanghai Golden Grand Prix, qui n’est ni plus ni moins qu’une manifestation internationale d'athlétisme.

L'évènement avait lieu au Shanghai stadium, qui, chance pour nous, est à moins de 10 minutes à pieds de la maison.

 

Ça faisait déjà quelques mois que l'on voyait partout placardé dans Shanghai des affiches monstres, dans les taxis les pubs mettant en avant les épreuves tournaient en boucle. Sur les écrans géants des malls c'était de même. Tout était fait pour nous mettre l'eau à la bouche. Ah oui, j'ai oublié le gros de la pub: Usain Bolt (recordman du 100 et 200m, champion olympique et du monde, waouuuuuu beau CV dis donc) en géant pour promouvoir la compétition et la star chinoise Liu Xiang (champion olympique 2004 du 110m haies et dieu dans son pays). Ces deux poids lourds suffisaient pour attirer la foule. Donc comme un couillon je me suis précipité pour acheter mes places. Voir Speedy Gonzales en vrai, ça valait le coup.

 

Malheureusement pour moi et tous les spectateurs (faut absolument que j’arrête de dire « moi », et re « moi » toujours en premier, Morgane ne cesse de me le répéter, mais bon…), les organisateurs se sont, soit foutu de nous en faisant de la publicité mensongère avec l'image de Bolt (le pauvre gars s'il savait qu'en chine tout le monde se fout complètement du droit à l'image), ou soit ils l'ont invité et ce monsieur s'est finalement désisté. Donc pas de Speedy Gonzales sur la piste.

 

On a tout de même assisté à une compétition plutôt intéressante, difficile à suivre par moment (car toutes les épreuves se déroulent quasi en même temps, on est vrai bien devant son écran de télé). On a eu droit à un beau 100m et une course finale de 110m haies, bien plus qu'accrocheuse, avec une arrivée de folie où la star locale, Liu Xiang, est revenue sur le coureur en tête sur les 10 derniers mètres, franchissant tous les deux l'arrivée en même temps. Durant 5 minutes régnait un doute dans le stade concernant le vainqueur, mais pour les chinois sans aucun doute leur champion avait gagné. D'ailleurs tous les journalistes n'ont pas attendu l'annonce des résultats, pour se précipiter vers lui et le congratuler de sa victoire...    oubliant au passage ce pauvre américain qui avait également fait une course du tonnerre. Malheureusement pour les chinois, après 5 minutes, le tableau d'affichage donnât la victoire à l'américain, mais ce n'est pas pour autant que les journalistes se précipitèrent pour le féliciter. Bien au contraire, pour les chinois les arbitres s'étaient sûrement trompés, sans aucun doute leur athlète était vainqueur (aaaahhhh!!! fichu patriotisme!!!)

Publié dans Shanghai au quotidien

Commenter cet article

XO 28/09/2009 07:42


Une arrivee de folie au 110m haies.... mwouais.... Moi je fais mieux avec ma WII a Athletic pig!!! :)


gaylor 有琴固 14/10/2009 15:25



Ouais c'est ça!!! La dernière fois qu'on y a joué, je t'ai latté